Charcutier traiteur : tout est bon dans l’alternance !

À mi-chemin entre les métiers de boucher et de cuisinier, il existe un savoir-faire traditionnel destiné à ceux qui ne veulent pas être enfermés dans une seule case. Alors, si regarder un ordinateur pendant toute votre carrière vous semble trop monotone, savourez votre quotidien avec la formation charcutier traiteur en alternance. Envie d’avoir un avant-goût ?

Du tout cuit pour les gourmands !
Certains se contentent d’un métier alimentaire après leurs études… Alors qu’il est possible d’en faire son métier ! Gardien d’un certain art culinaire, le charcutier traiteur réalise de nombreuses spécialités à base de porc ou de volaille, et des recettes chaudes ou froides, afin de les vendre à ses clients. Que ce soit en boutique, en supermarché ou dans l’industrie agroalimentaire, vous savez découper la viande, et maîtrisez les méthodes de cuisson et de conservation. Broyeur, fumoir et mélangeur sont les outils dont vous disposez pour élaborer vos produits.

Un vrai cordon bleu
Quand les journées aux bureaux commencent à toutes se ressembler, le moral tourne en eau de boudin. Mais en tant que charcutier traiteur, vous avez une recette pour garder le sourire pour vos clients. En effet, vous aimez le commerce et le contact humain, mais vous êtes aussi rigoureux et travailleur ! Parce qu’il faut avoir plus que des qualités gustatives pour pratiquer ce métier, vous avez besoin de connaître les règles d’hygiène sur le bout des doigts. Donc, vous travaillez debout et dans le froid afin de préserver la qualité des produits. De plus, vous subissez des périodes de forte activité, notamment pendant les fêtes.

Savoir varier les plaisirs
Dans certaines professions très prisées, il faut jouer les durs à cuire pour évoluer. Avec le métier de charcutier traiteur, c’est une toute autre cuisine. Par exemple, si vous commencez à travailler dans l’agroalimentaire, il est tout à fait possible de revenir dans une boutique traditionnelle, et inversement. Bien entendu, vous pouvez créer votre propre entreprise avec quelques années d’expérience. Dans la grande distribution, vous serez peut-être amené à gérer une équipe ou vous orienter vers d’autres services.

Découvrez les différentes formations de charcutier traiteur dans nos centres d’Angers, Laval, La Roche-sur-Yon, Sainte-Luce-sur-Loire et Le Mans. Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour tout savoir.

Couvreur : fixez vos objectifs professionnels très haut !

Le plus vaste open space n’impressionne pas quand on travaille à ciel ouvert. Alors, plutôt que de rester pendu au téléphone pour décrocher des contrats, prenez de la hauteur en devenant couvreur. Pour y arriver, pas besoin de s’enfermer des années dans un amphi. Avec l’alternance, le grand air vous appelle ! Qu’en dites-vous ?

Toi, toi, mon toit
Quand quelqu’un ne fait pas le bon choix au moment de son orientation professionnelle, c’est la tuile… Mais si vous mettez vos aspirations et votre motivation sous le même toit, vous serez sûr de faire le bon choix. Le métier de couvreur ne vous donne pas le vertige ? Donc n’hésitez plus et sautez le pas ! En tant que professionnel du bâtiment, vous êtes en charge de la création, la restauration, l’isolation de toitures d’immeubles ou de maisons individuelles. La pose de panneaux photovoltaïques fait également partie de vos missions. 

Des qualités à découvrir !
Concentration, prudence et bon équilibre sont les prérequis pour devenir couvreur. Avec cette profession, vous êtes certain de ne jamais vous ennuyer sur une chaise de bureau. Perché sur un toit, vous avez besoin d’avoir une bonne condition physique. Mais sur le plancher des vaches, ce sont vos connaissances en matière de géométrie et de dessin qui vous aident à réaliser les plans de vos toitures. De plus, vous êtes amené à tout savoir sur les matériaux utilisés : ardoises, métaux, tuiles, chaume… Ainsi, vous assurez l’étanchéité à l’eau et à l’air de vos réalisations.

Une belle vue d’avenir
Quand certains mettent des années à grimper dans l’organigramme de leur entreprise, le ciel est votre seule limite avec le métier de couvreur. Vous pouvez vous spécialiser dans le travail de certains matériaux, tels que le zinc ou l’ardoise. Avec un peu d’expérience, vous avez la possibilité de gérer une équipe et devenir chef couvreur. Et bien entendu, si vous avez une âme d’entrepreneur, libre à vous de créer votre propre entreprise ! 

Découvrez les différentes formations de couvreur dans notre centre situé à Laval. Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour tout savoir.

Devenir boulanger : l’aventure de l’apprentissage de Louna

Se lever au petit matin pour pétrir et cuire de belles baguettes, c’est le quotidien que Louna a choisi de vivre en apprentissage dans une boulangerie nantaise. Plutôt que de se languir en suivant des études longues comme un jour sans pain, elle a décidé de s’engager dans une formation professionnalisante et délicieuse. Pour vous, elle raconte son expérience de l’apprentissage et ce qu’elle en retire aujourd’hui !

Du pain bénit pour Louna !
Se lever aux aurores n’est pas un problème pour Louna. Surtout depuis qu’elle est en CAP Boulanger et partage son temps entre les cours et la boutique. C’était un peu difficile au début, nous confie-t-elle, mais la passion du métier la motive à sortir du lit chaque matin. Elle préfère largement être derrière les fourneaux que de s’ennuyer dans un amphi. Ainsi, Louna a la conviction qu’elle fait quelque chose de bon pour la société… de bon et de croustillant !

Bon, comme du bon pain !
Dans l’arrière boutique, Louna a toujours du pain sur la planche. On est très loin du bullshit job ! Baguettes, pains complets, au son, au seigle ou viennoiseries… Elle estime que pour faire ce métier, il faut être habile de ses mains, mais aussi être rigoureux, avoir un sens de la présentation pour donner envie, et aimer le contact humain afin de fidéliser la clientèle.

Ce qu’il faut savoir pour ne pas être dans le pétrin
En plus des horaires décalés et de la chaleur des fours, Louna nous prévient que le métier de boulanger demande une bonne condition physique. Elle concède qu’elle n’a eu aucun mal à trouver un maître d’apprentissage. Son projet professionnel et ses objectifs étaient très clairs dans sa tête. Cela l’a beaucoup aidé à démontrer sa motivation. Alors, si vous avez envie de vivre une expérience riche en saveurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Découvrez les différentes formations de boulanger dans nos centres d’Angers, Laval, La Roche-sur-Yon, Sainte-Luce-sur-Loire et Le Mans. Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour tout savoir.

Électricien : plus qu’un métier, un coup de foudre !

Quand ils ratent leur concours d’entrée pour une grande école, ceux qui font prépa ont l’impression de disjoncter… Alors, engagez-vous plutôt dans un courant alternatif avec l’alternance. Et si vous choisissiez un métier qui vous branche vraiment ? En devenant électricien vous aurez la certitude d’être toujours dans le circuit. De plus, vous pourrez connecter votre carrière à vos aspirations professionnelles.

Un quotidien électrisant
Après plusieurs années à s’ennuyer dans un bureau, l’électrochoc est dur à vivre quand on a opté pour l’orientation souhaitée par ses parents. Mais ce ne sera pas votre cas, puisque le courant passe très bien entre votre métier et vous. En devenant électricien, vous êtes un ouvrier du bâtiment à part entière qui s’occupe de l’installation et du dépannage des réseaux électriques. Maisons, immeubles, usines, entreprises… Vous appliquez votre savoir-faire en prenant soin de votre sécurité et de celle des autres. 

L’électron libre
Autonome, l’électricien travaille de concert avec les autres professionnels du bâtiment. Il doit se coordonner avec eux pour réaliser ses raccordements et autres branchements. Alors que dans des secteurs plus en vue, les relations sont sous haute tension, l’électricien possède un esprit d’équipe précieux pour le bon déroulement du chantier. Sa rigueur et son sens des responsabilités sont exemplaires, ce qui en fait un maillon essentiel et très recherché.

Générateur d’opportunités
Quand certains ont les batteries à plat en voyant le peu d’offres d’emploi disponibles, les débouchés pour les jeunes électriciens sont énergisantes ! Ils peuvent très bien travailler pour une PME dans une entreprise du BTP, ou dans l’industrie. Après quelques années, un électricien peut créer sa propre entreprise, ou encore devenir chef d’équipe et chef de chantier. En bref, votre avenir est alimenté à 100 000 volts… Alors, laissez-vous magnétiser par un métier puissant !

Découvrez les différentes formations de notre centre situé à Laval. Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour tout savoir.

JPO 2021 : connectez-vous à votre avenir professionnel !

Alors que beaucoup restent coincés aux portes des grandes écoles, choisissez de pousser celles des Journée Portes Ouvertes des Centres de Formation de l’URMA des Pays de la Loire dès le 1er février ! Automobile, alimentation, tertiaire, coiffure… Quel que soit le projet professionnel qui vous anime, assistez à ces évènements en ligne pour ne pas laisser votre avenir confiné. En effet, cette année les Portes Ouvertes sont 100% virtuelles. Pour y participer, nous vous invitons à télécharger l’application Imagina.

Savoir, c’est pouvoir.
Qui a envie de s’ennuyer dans la vie ? Personne ! Alors, plutôt que d’entrer dans une école de commerce par défaut, ou de faire du droit pour faire plaisir à vos parents, prenez votre avenir en main et découvrez le métier qui vous passionne avec l’URMA Pays de la Loire. Lors de ces Portes Ouvertes connectées, vous saurez tout sur la formation en alternance et les professions qui vous attendent. Boulanger, pâtissier, chocolatier, boucher, coiffeur, mécanicien, carrossier, ébéniste, fleuriste, assistant de gestion, commercial, préparateur en pharmacie, plaquiste, peintre, etc. Vous n’imaginez pas tous les savoir-faire que vous pouvez apprendre !

 

“Parfois tout commence en poussant une porte… ou en claquant une porte.”

 

Le pouvoir de l’Imagina.
Ce n’est pas parce que la crise sanitaire est là que votre projet professionnel doit rester en quarantaine. C’est pourquoi nous vous invitons à télécharger l’application Imagina et suivre nos Centres de Formation de Mayenne, Maine-et-Loire, Loire-Atlantique, Sarthe et Vendée. Chacune vous propose des formations sur différents secteurs. Aussi, n’hésitez pas à consulter la liste des Journées Portes Ouvertes à la fin de cet article pour savoir quel Centre de Formation correspond à vos aspirations. Plus qu’une visite virtuelle des salles de classe, vous pourrez assister à des “Live” de nos enseignants directement depuis votre smartphone, mais aussi poser des questions et consulter les nombreux dossiers mis à votre disposition.

L’apprentissage en 2021.
L’alternance est une formation exigeante qui vous demande de trouver un maître de stage pour valider votre diplôme. Donc, la professionnalisation du cursus est la grande force de l’apprentissage par rapport aux études théoriques. Et même en période de COVID, vous trouverez une entreprise pour vous embaucher si votre projet est réfléchi. De plus, le gouvernement a mis en place de nombreuses mesures pour soutenir l’apprentissage. Formation à distance pour les apprentis, aides financières pour les entreprises, délais supplémentaires pour être recruté… L’apprentissage connaît une très forte progression depuis plusieurs années, avec une augmentation du nombre d’apprentis de +16% en 2019. Alors, ne vous laissez pas décourager par la situation ! Vous avez tout intérêt à vous laisser séduire par des études qui donnent un sens à votre avenir.

Que vous soyez encore indécis, ou que vous ayez déjà une idée précise du métier qui vous intéresse, c’est le moment de toquer aux bonnes portes ouvertes. Vous pourriez être surpris de ce que vous trouverez derrière ! Pour aller plus loin avec l’apprentissage, retrouvez la liste des Journée Portes Ouvertes des URMA des Pays de la Loire, ainsi que des liens et des contacts.

 

Journées Portes Ouvertes à Laval (53)
Samedi 13 février de 9h à 17h (Rendez-vous physique annulés)
Cliquez-ici pour vous inscrire avec Imagina

Secteurs :
Alimentation – Restauration – Mécanique – Coiffure/Esthétique – Pharmacie – Bâtiment – Tertiaire

Contact :
02 43 64 11 00
[email protected]

 

Journées portes ouvertes à Angers (49)
Samedi 6 février de 9h à 17h (Rendez-vous physique annulés)
Cliquez-ici pour vous inscrire à une visite virtuelle avec Imagina

Secteurs :
Alimentation – Fleuristerie – Mécanique/Carrosserie – Tertiaire

Contact :
02 41 22 61 56
[email protected]

 

Journées Portes Ouvertes à Saint-Nazaire et Sainte-Luce-sur-Loire (44)
Samedi 13 février de 9h à 17h (Rendez-vous physique annulés)
Cliquez-ici pour vous inscrire avec Imagina

Secteurs :
Alimentation – Restauration – Métiers d’Art – Tertiaire – Mécanique/Carrosserie

Contact :
URMA Loire-Atlantique Saint-Nazaire
02 28 54 17 01
[email protected]

URMA Loire-Atlantique Sainte-Luce-sur-Loire
02 40 18 96 96
[email protected]
https://imagina.io/urma-pdl-sainte-luce-sur-loire

 

Journées Portes Ouvertes au Mans (72)
Samedi 13 mars de 9h à 17h (Rendez-vous physique annulés)
Cliquez-ici pour vous inscrire avec Imagina

Secteurs :
Alimentation – Fleuristerie – Vente en fruits et légumes

Contact :
02 43 50 13 70
[email protected]

 

Journées Portes Ouvertes à la Roche-sur-Yon (85)
Le samedi 13 février de 9h à 17h (Rendez-vous physique annulés)
Cliquez-ici pour vous inscrire avec Imagina

Secteurs :
Alimentation – Mécanique/carrosserie – Tertiaire – Coiffure/Esthétique

Contact :
02 51 36 53 00
[email protected]

Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour découvrir la formation en alternance.

Préparateur en pharmacie : un remède contre l’ennui professionnel

Pas besoin de faire des années et des années d’étude de médecine pour travailler en pharmacie ! Pour ceux qui ont une appétence pour le domaine de la santé et le contact humain, le Brevet Professionnel préparateur en pharmacie est un très bon traitement.

Quoi de meilleur docteur ?
Vous avez envie de vous sentir utile au quotidien ? Alors, plutôt que de tenir des comptes d’apothicaire sur tableur Excel toute la journée, laissez-vous séduire par le travail en officine ou à l’hôpital. Travaillant sous l’égide du pharmacien, le préparateur a de solides connaissances en matière de médicaments. Son rôle principal consiste surtout à accueillir les patients, délivrer les remèdes prescrits, mais aussi à offrir ses conseils et rassurer. Cela ne s’arrête pas là, puisqu’il gère également les stocks et prépare des solutions.

Une santé de faire !
Si la perspective de rester 8 heures par jour devant un écran est une pilule trop dure à avaler, vous avez sûrement les qualités requises pour travailler en pharmacie. Métier de vente par excellence, il faut avoir un réel sens du relationnel et un don d’empathie pour être à l’écoute des patients. Conscient de vos responsabilités envers eux, vous êtes en plus disponible et accueillant à tout moment. De plus, vous aurez besoin de rester debout et une bonne condition physique vous aidera au quotidien.

Prendre soin de sa carrière
Le métier de préparateur en pharmacie n’est pas une fin en soi. Quand certains doivent avoir les dents longues pour espérer décrocher une promotion, il vous suffit de faire votre expérience et de voir loin. En travaillant en milieu hospitalier et avec quelques années de pratique, vous pouvez devenir cadre de santé en passant des concours pour obtenir le diplôme. Vous avez aussi la possibilité de devenir formateur ou de vous spécialiser dans la vente de produits spécifiques.

Découvrez le Brevet Professionnel préparateur en pharmacie de notre centre de formation situé à Laval. Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour tout savoir.

Connectez-vous à la Semaine de l’Automobile dès le 30 janvier 2021 !

L’ANFA, Association Nationale pour la Formation Automobile, organise une nouvelle semaine nationale des services de l’automobile et de la mobilité en 2021. Pour vous faire découvrir les métiers du secteur, cet événement vous propose des rendez-vous virtuels et sur site à travers toute la France. Pour y participer, il vous suffit de vous connecter sur www.semaine-services-auto.com !

Le programme en Vendée
En partenariat avec l’ANFA, l’URMA Vendée met en place des ateliers virtuels à La Roche-sur-Yon :

  • Live “Automobile/motocycle, découvre ton métier !”, le 3 février 2021 à 11h.
    Participez à la visite virtuelle de l’établissement et des ateliers. Découvrez les gestes des professionnels de l’automobile. Posez toutes vos questions lors du forum en live avec les enseignants et les apprentis.
  • Webinar “Échange avec un professionnel”, le 6 février 2021 à 11h.
    Inscrivez-vous dès maintenant pour assister à la conférence et poser toutes vos questions.

Le programme en Loire-Atlantique
L’URMA Loire-Atlantique met en place des ateliers virtuels et sur site à Sainte-Luce-sur-Loire :

Le programme en Mayenne
L’URMA Mayenne met en place des ateliers sur site à Laval :

  • Visite d’un garage, le 3 février 2021.
    Rencontrez un professionnel pendant une matinée pour découvrir son métier.
  • Plateforme découverte, 3 février 2021.
    Découvrez le métier de mécanicien automobile pendant une après-midi dans le centre de formation.

Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour découvrir la formation en alternance.

Épiphanie : les apprentis soutiennent les soignants.

L’alternance représente plus que la simple transmission d’un savoir-faire. Parce que l’apprentissage est aussi synonyme de partage et de solidarité, les apprentis des URMA Pays-de-Loire ont fabriqué des galettes de rois pour les offrir aux hôpitaux de la région.

Une initiative solidaire.
Dans un contexte sanitaire encore compliqué, les apprentis des URMA Pays-de-Loire ont apporté un peu de douceur à ceux qui nous protègent à l’occasion de l’épiphanie. Le personnel soignant des centres hospitaliers des 5 départements ont pu profiter de cette initiative solidaire : CHU Nantes, Centre Hospitalier de Saint-Nazaire, CH Châteaubriant, CHU Angers, Centre Hospitalier Le Mans, Pôle Santé Sarthe-et-Loir, Centre Hospitalier Départemental Vendée. 

Un engagement pour l’apprentissage.
Cette mobilisation réalisée par les apprentis de l’URMA a été soutenue par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Pays de la Loire. Elle témoigne des valeurs d’excellence, de résilience et de don de soi qui animent l’apprentissage, les enseignants et les apprentis. Ce geste solidaire concrétise l’engagement de l’URMA dans le contexte actuel.

L’opération en chiffres
Pour se rendre compte de l’ampleur de cette mobilisation, les chiffres sont encore plus parlants :
– 6 Présidents mobilisés.
– 8 Centres Hospitaliers livrés.
– 100 Galettes des Rois distribuées.
– 1 000 parts offertes au Personnel soignant.
– 80 apprentis sensibilisés et solidaires.
– 14 Professeurs/Formateurs impliqués.

Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour découvrir la formation en alternance.

Menuisier : un métier qui a du sens… par essence

Geppetto a rangé ses outils depuis longtemps, mais donner vie à son avenir est toujours aussi excitant avec la menuiserie. En effet, ce métier est constitué de professionnels capables de sculpter les projets de leurs clients avec maestria. Vous réfléchissez à vous lancer dans son apprentissage ? Laissez-vous convaincre par la perspective riche et épanouissante que vous offre le travail du plus noble des matériaux.

Un savoir-faire qui vous donne envie de faire
Ici, pas de remplissage de tableurs Excel ! Meuble, mais aussi placard, escalier, parquet, volet, boiserie, cuisine… Le menuisier est un ouvrier du bâtiment créant des éléments de second œuvre aussi divers que variés. D’ailleurs, il ne s’arrête pas qu’au travail du bois et s’adapte à l’évolution des matériaux, avec notamment l’aluminium ou le PVC. C’est donc un touche-à-tout de l’artisanat qui a une vision globale d’un projet, tout en tenant compte de ses détails les plus précis.

Une technique qui vous parle, sans langue de bois
Pourquoi rester assis devant un bureau ? Un professionnel du bois passe du temps dans son atelier pour concevoir, tracer et découper. Mais il se retrouve souvent en déplacement sur de nombreux chantiers pour prendre des cotes, sélectionner les matériaux adaptés, réaliser la pose ou les finitions. Pour accomplir ses missions, il a besoin d’avoir de bonnes connaissances en géométrie en plus de son savoir-faire traditionnel. À cela s’ajoute la maîtrise des outils numériques pour façonner et usiner.

Des opportunités qui vous ouvrent des portes, sans vous enfermer
Quand certains découvrent le métro-boulot-dodo, la majorité des jeunes menuisiers sont recrutés par des artisans traditionnels gérant une TPE ou une PME. Cependant, il est possible d’être embauché par une entreprise industrielle, de construction ou de rénovation de plus grande importance. Suivant ses envies et avec quelques années d’expérience, un menuisier peut évoluer vers les métiers de chef d’équipe ou de chantier, contremaître ou commercial. Enfin, avec la popularité des matériaux nobles, un jeune peut également se tourner vers la restauration de meubles anciens… Et l’alternance est un excellent tremplin pour y arriver.

Découvrez les différentes formations de menuisier de notre centre de Laval. URMA propose également des formations d’ébéniste à Sainte-Luce-sur-Loire en Loire-Atlantique. Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour tout savoir.

Devenir apprenti : les conseils de Romuald apprenti coiffeur

Romuald apprend le métier d’artisan coiffeur en partageant son temps entre la pratique dans un salon et les cours théoriques. Pour vous, il livre ses conseils afin de vous aider à réussir votre apprentissage.

1. Choisir le salon qui vous correspond
Trouver une entreprise et un maître d’apprentissage est obligatoire afin de devenir apprenti. Pour y arriver, Romuald a sélectionné plusieurs salons qui lui faisaient envie. C’est une clef importante qui permet d’apprendre son métier avec passion, et partager la même vision que ses mentors. C’est pourquoi, il a soigné son dossier professionnel afin de maximiser ses chances d’être pris en charge par un artisan coiffeur aussi enthousiaste que lui.

2. Aimer le contact humain
Pour lui, la profession d’artisan coiffeur est un métier de représentation. Il entre en scène chaque matin et met tout en œuvre pour que ses clients passent un moment agréable en sa compagnie. Et cela ne se limite pas à faire la conversation, puisqu’il accueille, écoute, conseille et bichonne chaque personne passant entre ses mains. La satisfaction client est plus qu’essentielle, car elle permet de se faire un prénom et de se constituer une clientèle fidèle. Pour cela, il faut avoir autant de savoir-faire technique que d’intelligence relationnelle.

3. Être créatif
Ce n’est pas tous les jours que Romuald se voit donner carte blanche pour réaliser la création capillaire de ses rêves… Mais ses conseils sont précieux pour ses clients. Chaque visage est différent et ses ciseaux créent des coiffures qui mettent en valeur la beauté naturelle de chacun, tout en étant à l’écoute de leurs envies. Ce qu’il préfère par-dessus tout, c’est la coiffure de mariage qui lui offre la possibilité d’exprimer pleinement sa créativité.

4. Avoir envie d’entreprendre
Le rêve de Romuald est d’ouvrir son propre salon de coiffure. En effet, il ne se voit pas comme simple garçon coiffeur toute sa vie. Il sait pertinemment que ce métier peut lui offrir de belles perspectives entrepreneuriales. Et même si cela reste une envie très personnelle, celle-ci est partagée par beaucoup d’apprentis de son centre de formation.

Découvrez les différentes formations de coiffeur dans nos centres de Laval et de La Roche-sur-Yon. Rendez-vous sur www.urmapaysdelaloire.fr pour tout savoir.